Los Angeles : Partie I

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien en ce premier jour de septembre et veille de rentrée. Tout d’abord je m’excuse pour l’absence prolongée depuis 4 mois, il s’est passé pas mal de choses et je n’ai pas du tout trouvé le temps de m’asseoir et d’écrire.

Avec Romain nous avons déménagé à Toulouse, nous sommes temporairement chez mes parents le temps que l’appartement que nous avons acheté soit livré. Mais ce n’est pas le sujet de l’article d’aujourd’hui, je vous partagerai notre expérience pour ce premier achat immobilier une prochaine fois.

Je reviens aujourd’hui pour poursuivre l’article sur notre séjour à Los Angeles. Reprenons donc la route en direction de Hollywood et du soleil californien !

LUNDI 4 MARS

15H50 : après 12h de vol, qui ce sont très bien déroulées, nous voilà à Los Angeles !

En 30 minutes chrono, nous sommes sortis de l’aéroport et nous attendons la navette pour rejoindre le quartier de Hollywood. On profite de l’attente pour se connecter au réseau wifi… C’est à ce moment-là que je reçois une notification d’Air B n B et un appel de leur service client qui m’explique que notre réservation a été annulée car ils ne travaillent plus avec le propriétaire de l’appartement. Romain a alors cherché un hôtel situé dans le même quartier et dans la même gamme de prix, le tout à la dernière minute !

18H30 : les péripéties ne s’arrêtant pas là, on arrive à notre hôtel qui se trouvait sur Sunset Boulevard. La personne de la réception nous donne nos clefs et nous amène à notre chambre. Nous ne sommes pas habitués à ce type de structure en France, on se serait vraiment cru dans un motel abandonné tout droit sorti d’une série US à tel point que j’ai regardé sous le lit pour voir s’il n’y avait pas un morceau humain dessous.

MARDI 5 MARS

05H00 : réveil à l’aube, on a traîné aussi longtemps que possible pour combattre le décalage horaire. Nous voilà partis à la découverte de notre quartier, au bout de 50m, on tombe sur un Starbucks où on décide de prendre le petit- déjeuner.

07H00 : nous avons ensuite pris la direction du Walk of Fame, la ville est vide, le soleil se lève, on ne peut pas mieux rêver ! Hollywood Boulevard est rien qu’à nous. On prend le temps, on s’arrête sur chaque étoile que l’on connaît, on fait des centaines de photos, les yeux levés à chaque angle de rue. Cette avenue est un doux mélange de vieille échoppes vintages et de grands lieux touristiques.

09H00 : nous nous dirigeons vers un kiosque devant le Chinese Theater où nous avions rendez-vous pour faire le tour en bus des maisons de stars (sooo cliché). Nous nous retrouvons dans un mini bus décapotable, prêt à dégainer nos appareils photos. Mis à part les anecdotes sur les stars qui y résident et les maisons somptueuses que nous avons vu, les paysages sur les hauteurs de Beverly Hills étaient incroyables !

12H00 : pause déjeuner, on l’a attendu depuis le jour où on a réservé les billets d’avion : IN’N’OUT ! Coup de chance, il se trouvait à 100m de notre motel. On prends chacun un menu Double Double, les portions sont impressionnantes : notre boisson fait 1L ! C’est gras mais on se régale !

15H00 : munis de notre carte de transport, nous prenons le bus direction les studios de CBS pour l’enregistrement du Late Late Show avec James Corden. C’est intriguant de voir l’envers du décor, nous avons croisé des personnes qui enregistraient l’équivalent du Juste Prix. Avant l’émission, nous sommes placés au deuxième rang avec Romain (trooop heureux) et le chauffeur de salle nous explique le déroulé du talk show, à quel moment les invités vont arriver, etc…

Nous avons donc pu voir et entendre les Jonas Brothers venus faire la promotion de leur nouvel album Happiness Begins et également répondre à quelques questions. Les deux autres invités du jour étaient Chiwetel Ejiofor, venu parler de son doublage de Scar dans le Roi Lion ; et Isla Fisher, qui n’est autre que la femme de Sacha Baron Cohen, qui nous a présenté ses deux derniers livres.

19H00 : fin de l’enregistrement, nous avons doré cette expérience ! C’est totalement gratuit puisque les billets sont attribués par tirage au sort, et assister à une émission américaine est assez hors du commun. La pluie s’étant invitée à la soirée, nous avons pris le bus pour rentrer à l’hôtel et nous avons sombré dans un profond sommeil.

MECREDI 6 MARS

06H00 : encore un réveil matinal mais pour la bonne cause, aujourd’hui nous allons à Disneyland Resort à Anaheim à environ 1h30 de notre hôtel. Nous nous sommes donc levés tôt pour réserver un Uber et avoir le temps de prendre le petit déjeuner sur place. Pas de chance, c’est le seul jour de la semaine où il pleut… Mais on s’en moque, on profite de chaque moment !

08H00 : enfin arrivés à Disneyland ! On en croit pas nos yeux, en tant qu’anciens Cast Member à Paris, on est trop heureux d’être ici. On rêvait de visiter le tout premier parc Disney, celui que Walt a imaginé et inauguré de son vivant.

On prend notre petit déjeuner au Starbucks du Disney Village et dès l’ouverture, on fonce dans le parc. L’avantage de la météo catastrophique, c’est qu’il n’y a personne. On s’offre donc le luxe d’être les premiers visiteurs de Big Thunder Mountain, et même de le refaire une deuxième fois ! Les autres attractions s’enchaînent vite, on découvre des rides qui n’existent pas à Paris : Mr Toad, Roger Rabbit, Winnie the Pooh, entre autres.

On se surprend aussi à comparer les versions françaises vs américaines des lieux où nous avons travaillé : It’s a small world, Blanche Neige ou encore Pinocchio. Dommage pour nous, le château est en réhabilitation donc nous n’avons pas pu le voir.

Nous avons fait l’attraction d’Indiana Jones qui est totalement différente de celle que nous avons à Disneyland Paris : elle est géniale ! Vous êtes dans des Jeeps qui vous emmènent à travers des décors à couper le souffle et des effets spéciaux très réussis.

Leur Phantom Manor est aussi très différent du nôtre, l’aspect extérieur est beaucoup moins sombre, mais l’intérieur et le contenu du ride est identique.

Dans l’ensemble, le Disneyland Park ressemble beaucoup à celui de Marne la Vallée, avec quelques attractions qui lui sont propres. Nous n’avons pas croisés énormément de personnages mais c’est certainement dû aux litres d’eau qui s’abattaient sur Anaheim ce jour-là.

13H00 : déjà 10km au compteur, il se fait faim. On se rend vite compte avec Romain que les espaces repas sont adaptés au climat local et qu’il n’y a quasiment aucune table à l’intérieur. On décide après 30 minutes d’allers retours, de déjeuner chez Earl of Sandwich, une valeur sûre.

14H00 : on prend la direction du deuxième parc : California Adventure ! Là, ça ne sera que de la découverte. D’abord, on décide d’aller prendre des fast pass pour Incredible Coaster, l’attraction sur les Indestructibles car elle est très prisée. Comme pour le matin, on est agréablement surpris par le peu d’attente, on commence par la Petite Sirène, qui retranscrit l’histoire du dessin animé. Puis on continue avec Monster Academy, un dark ride où on suit les aventures de Sully, Bob et Boo, ces deux attractions n’ont rien d’extraordinaire mais elles sont à ne pas louper car les décors et les animatronics sont très bien faits.

Ensuite, route vers Radiator Springs qui est entièrement reconstituée. Tout y est, le Cozy Cone Motel, le Flo’s V8 Cafe, on s’y croirait ! Nous avons pu faire l’attraction Cars où deux voitures font la course à travers le désert.

Prochaine étape : Pixar Pier ! Sa grande roue, ses multiples couleurs qui ressortent une fois le soleil couché, ce land est aussi joli en vrai qu’en photo. Grâce à nos fast pass, nous n’avons pas trop attendu et l’attraction était DINGUE : des sensations du début à la fin, une chouette thématique et elle dure plusieurs minutes ce qui est appréciable. Je n’ai pas pu résister à faire un tour de grande roue pour admirer la vue à la nuit tombée.

 

Nous aurions aimé faire Soaring mais le temps d’attente affiché était d’1h45, il n’y avait plus de fast pass et la fatigue commençait à se faire ressentir. On a donc fait demi tour pour aller affronter la Tour de la Terreur version Gardiens de la Galaxie et à l’unanimité c’est notre version préférée ! Le brief dans l’entrée avec un Rocket plus vrai que nature, la bande musicale n’est plus à présenter et on a eu l’impression de faire de plus longues chutes.

20H00 : clap de fin pour notre journée à Disneyland Ressort. Nous avons repris un Uber jusqu’à l’hôtel et au lit !

JEUDI 7 MARS

06H00 : nouvelle journée qui s’annonce encore une fois bien animée, au programme : les Studios Universal ! Ils sont situés en plein coeur de la ville donc on peut s’y rendre en métro. A la sortie on marche pour rejoindre une navette qui dépose les visiteurs au City Walk.

07H00 : rituel du petit-déjeuner chez Starbuck’s. Croissant et jus de pomme pour moi, muffin oeuf bacon et macchiato pour Romain. On prend ensuite le temps de repérer les boutiques du City Walk pour les achats souvenirs tout en se rapprochant de l’entrée des Studios.

09H00 : nos premiers pas chez Universal. On marche tout de suite vers l’attraction la plus longue du parc : le Studio Tour. Il dure environ 1h, le bus vous fait passer à travers la jungle de Jurassic Park, le quartier Wisteria Lane, un pueblo mexicain, et bien d’autres sets de tournage !

10H00 : on avance ensuite vers le lieu qui nous faisait le plus rêver : Poudlard ! L’entrée se fait par Pré au Lard, sur la droite, le Poudlard Express avec son conducteur qui salue un à un les visiteurs. Il y a de la neige sur les toits, la musique d’ambiance, des gens en robe de sorcier, une affiche animée avec le visage de Sirius Black… Autant vous dire qu’avec Romain nous étions RA-VIS ! Il y a trois attractions à faire dans ce land, on commence par Harry Potter and the Forbidden Journey. Un dark ride en 3D qui mélange vrais décors et projections, on traverse la forêt interdite, le château et même le terrain de quidditch. Ensuite, nous avons fait Flight of the Hippogriff : un manège à bord de Buck qui nous fait voir d’autres décors tous aussi magiques.

Puis, direction Ollivander’s pour la dernière attraction de la journée. Ici, pas de manège, on entre dans la boutique où Mr Ollivander’s nous reçoit, il choisit une personne parmi le groupe et lui fait choisir une baguette à l’aide de quelques sortilèges et formules magiques.

En repartant, on tombe par hasard sur une chorale d’élèves avec leurs crapauds, auxquels se joignent les garçons de Durmstrang et les filles de Beauxbâtons.

12H00 : notre prochaine destination n’est autre que Springfield ! Encore une grosse claque visuelle dès le panneau d’entrée. On fait une photo souvenir avec Omer, Marge puis avec Bart et Lisa avant de faire une pause déjeuner au Krusty Burger. Pour les amateurs des Simpsons, la déco est reproduite dans les moindres détails. En fin de repas, nous avons pris un Flaming Moe juste pour avoir le sentiment d’être un Simpson pendant 2min. Malheureusement, nous n’avons pas fait l’attraction du land, trop d’attente et pas de fast pass.

14H00 : pour digérer, nous avons fait un tour complet du parc à la recherche de personnages pour faire des photos et autant vous dire que la chasse a été bonne ! Nous avons pu faire la rencontre de Mystère & Compagnie au complet : Fred, Daphné, Véra, Samy & Scooby étaient en grande forme ! Ont suivi Frankenstein, Marilyn Monroe, Beetlejuice, Kung Fu Panda, Shrek & Fiona,… la plupart se promènent librement dans le parc et jouent leur rôle à fond, c’est très immersif.

15H30 : on approche doucement d’une maison tout fine et sombre, et devant, des petits personnages jaunes qui sourient et font coucou. Pas de doute : nous sommes au manoir de Gru ! On fait notre photo souvenir avec tout le monde et on rentre dans l’attraction qui est un simulateur 3D qui vous plonge dans la peau d’un Minion qui traverse le laboratoire de Gru.

17H00 : pour terminer la journée, on décide d’aller faire les attractions Transformers (encore un simulateur 3D) et celle de la Momie car il n’y avait quasiment pas d’attente. L’espace dédié à Jurassic Park était en travaux au moment du séjour, mais nous avons quand même pu assister à la présentation de Blue par son dresseur et c’est le moment qui m’a le plus marqué tant ça nous paraissait réel.

18H30 : clap de fin sur cette journée que nous avons A-DO-RÉ, on fait quelques achats souvenir au City Walk, on prend la navette, le métro et retour à l’hôtel. 20km au compteur, douche, pyjama et au lit !

J’espère que ce premier article sur notre séjour à Los Angeles vous aura plu, je vous écris très bientôt sur le reste de notre voyage avec notamment notre premier match de NBA et une journée à Santa Monica.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s